Cocktail bar
Nuit / Vie nocturne

Où boire un verre à Paris ?

De Bastille en passant par SoPi, du nord-est jusqu’à l'est, les bars fleurissent partout dans le Grand Paris

Le Haut-Marais, tendance et branché

Situé dans le centre historique de la capitale, le Haut-Marais, entre le Marais, République et Bastille est au cœur des tendances et est le QG de tous les branchés.

Un bar à cocktails : La Candelaria (3e - métro Filles du Calvaire)

Incontournable, tout simplement ! Ambiance Mexique pour ce bar intimiste, où l’on entre par une porte dérobée au fond de la taqueria. Il se murmure que la Margarita serait la meilleure de la capitale… Côté VIP, on y a déjà vu Kim Kardashian, en version maman.

Un speakeasy : Little Red Door (3e - métro Filles du Calvaire)

Une petite porte rouge… mais une grande adresse ! Amateur de cocktails et d’alcools raffinés, d’ambiance mystérieuse et néanmoins conviviale, ne manquez pas ce charmant bar (presque) clandestin, sélectionné chaque année parmi les meilleurs au monde…

Un spot branché : Bisou (3e - métro Filles du Calvaire)

Impossible de ne pas être attiré par la devanture rose bonbon de Bisou. Ce bar à cocktail ouvert du petit matin jusque tard dans la nuit est un petit cocon où déguster des cocktails savoureux. Ici, pas de carte, les mixologues composent chaque verre en fonction de vos envies et de vos goûts. Surprise garantie !

Un verre et des huîtres : Le Mary Celeste (3e - métro Filles du Calvaire)

C’est le repaire des branchés au bout de la rue de Bretagne. Outre de très bons petits plats à partager, le Mary Celeste accompagne ses bonnes bouteilles de vin et cocktails d’une sélection pointue d’huîtres. Quelle que soit la saison, sa terrasse est un lieu prisé pour une soirée chic entre amis.

*Autres adresses qui méritent le détour : *Le Progrès, La Mezcaleria

Le centre, festif et ouvert

Entre Châtelet, le BHV de la rue de Rivoli et la place des Vosges, le centre de Paris vibre d’une énergie unique et nombreux sont les bars qui accueillent les Parisiens et touristes pour des soirées mémorables.

Un bar de nuit : le Who’s (4e – Métro Hôtel de Ville)

Ce bar gay est l’une des adresses les plus connues du Marais ! Ici, l’atmosphère est chaleureuse et festive, quelle que soit l’heure. Des soirées endiablées au brunch du dimanche midi, il y en a pour tous les goûts.

Un terrasse branchée : La Perle (3e – Métro Chemin Vert)

Les branchés du Marais viennent à La Perle pour voir et être vus. Ici, les gens de la mode s’attablent pour une verre de blanc et y restent une bonne partie de la nuit à refaire le monde. La carte n’est pas particulièrement novatrice, mais on sert ici des incontournables de qualité pour nous garantir une bonne soirée, le ventre plein et la soif étanchée.

Des cocktails pointus : le Sherry Butt (4e – Métro Sully-Morland)

Avec ses belles pierres, sa lumière tamisée, son ardoise et son esprit industriel, le Sherry Butt vous garantit une ambiance atypique pour vous détendre. Spécialisé dans les whiskys, ce bar propose également une carte inventive de cocktails bien pensés.

Autres adresses qui méritent le détour : Le Andy Wahloo, Le Dernier bar avant la fin du monde, Le Fumoir, Le Shake n’Smash, dès les beaux jours le Perchoir Marais

Strasbourg-Saint-Denis, populaire et bobo

En plein cœur du 10e arrondissement, le quartier Strasbourg-Saint-Denis reste une valeur sûre pour boire un verre. Un quartier hétéroclite et populaire qui est le repère des bobos.

Un spot branché : Chez Jeannette (10e - métro Château d'eau)

Ce n’est pas juste un bar branché, c’est LE bistrot le plus branché de Paris ! Sa réputation a fait le tour du monde – enfin presque – et ce n’est pas usurpé : Chez Jeannette, une faune hétéroclite vient profiter du zinc d’époque et d’une carte des vins fournie et peu onéreuse.

Un speakeasy : Le Syndicat (10e - métro Bonne Nouvelle)

Travailleuses, travailleurs, à vos godets ! Au beau milieu d’un quartier populaire, derrière une vitrine camouflée par une myriade d’affiches syndicales, Le Syndicat défend l’art des spiritueux à la française. Ici, place aux alcools de nos grands-parents ! Un conseil : goûtez au cocktail « Le Sudiste », qui donne l’impression d’entendre chanter les cigales…

Un lieu insolite : Le Mauri7 (10e - métro Strasbourg Saint-Denis)

Avec sa déco authentiquement vieillotte (vive le formica marron des années 70), ses grandes tablées accueillantes et ses prix mini, Le Mauri7 est une institution ! Une ambiance de folie quand vient le week-end… C’est le rendez-vous idéal pour un apéro entre amis.

Autres adresses qui méritent le détour : Deviant, Le CopperBay, O P’tit Paris

Bastille, un classique des nuits parisiennes

Quartier historique des nuits parisiennes, Bastille reste sur le devant de la scène en offrant une grande variété de bars en tout genre.

Un spot branché : Les Disquaires (11e - métro Bastille)

Voilà un bar branché… sur 220 volts ! Les disquaires, c’est le royaume du vinyle et du groove : DJs et concerts de black music, du jazz au hip-hop, sont au programme tous les soirs ou presque. Et, certains jours, c’est même open apéro et… open-platines !

Un speakeasy : Le Moonshiner (11e - métro Bastille)

Courez-y ! C’est l’un des endroits les plus en vogue de Paris, et c’est loin d’être usurpé ! D’abord parce qu’on y entre… au fond d’une pizzeria ! Et là… Bienvenue dans le Chicago des années 30 ! Ambiance house-club chic, cocktails et whiskies délicieux et bières pas chères : Le Moonshiner a tout pour plaire !

Autres adresses qui méritent le détour : Le Red House, Le Medusa, le Pachamama, le bar des Ferrailleurs

Le Quartier Latin : de Saint-Germain-des-Prés / Odéon à Saint-Michel

De tous temps, Saint-Germain a attiré les intellectuels et artistes. Aujourd’hui chic, le quartier reste un spot privilégié pour boire un verre et discuter en terrasse.

Une institution : le Café de Flore

Ouvert en 1887, le Café de Flore en a vu passer du monde sur sa terrasse : Guillaume Apollinaire, André Breton, Jean-Paul Sartre et George Sand, Picasso… Le temps d’un café, d’un déjeuner ou d’un verre qui s’éternise, marchez dans les pas de ces grands intellectuels dans cette adresse qui continue de faire battre le cœur de Saint-Germain, notamment grâce à sa carte bien pensée, sa belle terrasse et son prix littéraire.

Une adresse trendy : L’Alcazar

Entièrement relooké par la décoratrice star Laura Gonzales, L’Alcazar est un restaurant où il fait bon vivre et traîner. Le temps d’un verre (ou plusieurs), grimpez sur le balcon, qui domine la belle salle, pour vous installer au bar. Une adresse élégante, tout comme la carte qu’elle propose.

Une adresse étudiante : Le Piano Vache

En plein quartier latin, le Piano Vache est le repaire des étudiants, mais pas seulement ! Passée la porte, le bar est grand et le décor fait de photos et d’affiches accumulées au fil du temps ne laisse pas indifférent. Vous viendrez pour l’ambiance chaleureuse, le melting pot de la clientèle et aussi, et surtout, pour les pintes pas chères ! Une adresse culte.

Autres adresses qui méritent le détour : Le Prescription Cocktail Club, Le Teddy’s Bar, Le Caveau de la Huchette, Le Mabillon, La Rhumerie

Vers l'Est : de l'incontournable Oberkampf jusqu'à Montreuil

Oberkampf

Tout comme Bastille, Oberkampf est l’un des quartiers pionniers de la nuit parisienne avec la rue Jean Pierre Timbaud

Un bar à cocktails : La Fée verte (11e - métro Bastille)

Comme son nom l’indique, ce bar-brasserie est dédié à cette boisson au passé sulfureux : l’absinthe. En dégustation ou en cocktails, mais avec modération pour ces alcools qui peuvent monter à… 72° ! Notre conseil : profitez-en pour goûter les plats, bon marché et servis jusqu’à tard !

Poésie et stand-up : Le Chat Noir (11e - métro Oberkampf)

Ce café-bar animé et chalereux est le lieu pour poètes et romanciers, amoureux des belles lettres. La programmation éclectique promet concerts et stand-up de poésie, que ce soit en français ou en anglais. Une véritable institution du quartier.

En rooftop : le Perchoir

C’est ici la première adresse de l’équipe du Perchoir (qui en a ouvert 5 autres depuis) et l’un des premiers rooftops qui a fait parler de lui à Paris. Une belle vue sur la ville, une carte simple et efficace, une population de jeunes branchés et d’habitants du quartier, des playlists au top… On comprend aisément que le succès ait été au rendez-vous !

Bar branché et musique : La Bellevilloise

On ne présente plus la Bellevilloise dont la réputation dépasse même la capitale. Lieu culturel pluridisciplinaire, il est à la fois café-restaurant organise des concerts, club, expositions, débats, rencontres, marchés, le tout réparti sur 2000m2 et 4 étages. Pour une soirée qui marque les esprits, on commence avec un verre en terrasse près des oliviers et on termine avec une ambiance mouvementée au club.

Autres adresses qui méritent le détour dans le 11e : le Fifty Fifty ou à Belleville : La Bellevilloise, le Café Chéri (e), la Commune

Montreuil

De nombreux fêtards se retrouvent à Montreuil, le nouveau lieu de rendez-vous des noctambules. Pour s'y rendre, c'est facile puisque ce spot festif se situe à une station du métro Porte de Montreuil.

En musique : Café La Pêche (Montreuil - métro Mairie de Montreuil)

Si vous voulez en prendre plein les oreilles, c'est au Café La Pêche (métro Mairie de Montreuil) que ça se passe. Ouvert en 1994, ce bar propose de nombreux concerts de musiques urbaines.

Un lieu insolite : Le Chinois (Montreuil - métro Croix de Chavaux)

Incontournable ! Même s’il n’y a pas d’enseigne extérieure, l’accueil y est chaleureux avec des prix défiant toute concurrence. Cerise sur le gâteau : une programmation de soirées électroniques en tout genre avec 300 personnes qui dansent jusqu’à l’aube !

Au Nord : de SOPI (South Pigalle) à Saint-Ouen

Du Sentier à SOPI

Bienvenue dans LE spot hipster de Paris où de nombreux bars vous attendent… La journée, le Sentier accueille les travailleurs des start-ups qui s’éternisent ici pour boire un verre entre collègues, avant de remonter vers Pigalle et ses bars festifs où la bière et les éclats de rire coulent à flot !

Un spot branché : Dirty Dick (9e - métro Pigalle)

Seul le nom rappelle le passé sulfureux du quartier… Car la seule femme lascive du Dirty Dick est une vahiné, sur le tableau monumental qui orne ce bar à cocktails polynésiens délicieux et d’un très bon rapport qualité-prix.

Un speakeasy : L’Orphée (9e - métro Pigalle)

Ainsi nommé en référence à Cocteau et Jean Marais, qui fréquentaient jadis ce sauna libertin, L’Orphée a l’art de cultiver la tradition des bars interlopes du quartier. Ici, pas de devanture : on entre par la porte d’un immeuble anonyme. Un conseil : ne venez pas trop tard.

Autres adresses qui méritent le détour : Le Mansart, L’Embuscade, le Billili, le G5 Paris

Saint-Ouen

À une station de métro de la porte de Saint-Ouen, découvrez un quartier décontracté et populaire où il fait bon boire un verre pour pas cher : bienvenue à Saint-Ouen !

Un bistrot typique : La Chope des Puces (Saint-Ouen - métro Garibaldi)

Au beau milieu du plus grand marché aux puces d’Europe, ce petit bar-brasserie est un incontournable : tout le monde vient partager une mousse (le choix est vaste), manger un morceau ou écouter un concert de jazz manouche. 100 % typique !

Cap au Nord-Est : de la Villette jusqu'à Pantin

Le canal Saint-Martin / La Villette

Venez boire un verre au fil de l’eau aux alentours de la Villette. Aux beaux jours, c’est "the place to be".

Une escale sur le canal : Le Point Éphémère

À la fois salle de concert, studios, restaurant, lieu de conférence et de débat et bar, le Point Éphémère est le centre d’art bien connu du canal. Vous y viendrez bien souvent plus longtemps que le temps d’un verre tant il y a de choses à découvrir. En hiver, la vaste salle se prête à plusieurs configurations et l’été, la terrasse et même le rooftop sont parfaits pour une bière au bord de l’eau.

Un spot branché : Le 9b (19e - métro Couronnes)

Un vrai coup de cœur ! Réussir l’exploit d’associer un baby-foot, un sous-sol qui se transforme en dancefloor le soir et des prix plus que raisonnables : pas de doute, le 9b est une franche réussite. Du petit-déjeuner au concert, du brunch au club, il y en a pour tous les goûts et à toute heure de la journée (et de la soirée).

Un speakeasy : Le Comptoir général (10e - métro Goncourt)

Pas vraiment clandestin, mais à coup sûr iconoclaste, voici le Comptoir. À la fois bar, restaurant, bibliothèque, brocante et musée, ce lieu associatif devenu fondation, bouillonne d’idées, de projets et de spectacles. À ne pas manquer…

Au bord de l’eau : Le BarOurcq (19e - métro Laumière)

Quoi de plus agréable que de boire un coup au bord de l’eau ? Direction le bassin de La Villette ! Et côté bars, vous avez l’embarras du choix. Le BarOurcq (19e) est l’un des spots à ne pas manquer. Une petite pétanque ? Un bain de soleil en chaise longue ? Une partie de jeux de société ? Une exposition ? Un pastis le long du canal ? Le BarOurcq, c’est tout cela à la fois ! Foncez-y, ce spot offre l’une des ambiances les plus conviviales et printanières de la capitale. Si printanière que le bar ferme pendant l’hiver…

Autres adresses qui méritent le détour : l’élégant bar-restaurant La Rotonde (19e) et son jardin urbain, incontournable : le très bucolique et instagrammable Le Pavillon des Canaux (19e), ou la Paname Brewing Company (19e) spécialisée dans les bières artisanales

Pantin

À deux pas du métro Porte de Pantin, ne manquez pas l’un des spots les plus branchés du Grand Paris : Pantin, surnommé le “nouveau Brooklyn". Tout un programme !

Un lieu hybride : Dock B (Pantin - métro Eglise de Pantin)

Tout le monde en parle : l'ouverture du Dock B à Pantin (métro Église de Pantin) Un lieu incontournable qui fait du bruit ! Il accueille, entre autres, un café-concert, un restaurant, un bar à cocktails (secret), un concept-store… Le tout, avec une super terrasse !

De la bière brassée : Gallia (Pantin - métro Eglise de Pantin)

En plein cœur de sa brasserie, la maison Gallia a ouvert un bar convivial où sont servies les bières signature en pression ou en bouteille. Ici, on s’installe pour un moment joyeux dans la cour ou dans une salle à l’intérieur avec des longues tables conviviales. Des événements sont régulièrement organisés et si l’on a un petit creux, des foodtrucks servent des bons plats pour combler sa faim !

Autres adresses qui méritent le détour : Les Magasins Généraux et l’été : le Jardin 21, Kilomètre 25 à la frontière avec le 19e.

A découvrir aussi

Le 13e : d’Austerlitz / La Butte-aux-Cailles

Le 13e arrondissement se plie à toutes vos envies. Ambiance branchée et pointue dans le quartier des Docks de Paris ou décontractée sur la Butte-aux-Cailles, à vous de choisir.

Une soirée avec vue : Le Wanderlust

La Cité de la Mode offre de beaux espaces de vie en rooftop ou en sous-sol sur les quais. Là, des bars et clubs s’installent de manière ponctuelle ou éphémère. Depuis de nombreuses années, le Wanderlust fait partie des incontournables du quartier avec son bel espace, sa partie restauration, sa piste de danse et surtout, sa vue sur les lumières de la ville et la Seine à la nuit tombée !

En musique : La Folie en Tête (13e - métro Corvisart)

Située sur la Butte-aux-Cailles, La Folie en Tête est un bar à l’ambiance décontractée qui fait toujours le plein. Côté bande-son, le café vibre au rythme des nombreux concerts organisés tout au long de l’année.

Autres adresses qui méritent le détour : Le Merle Moqueur à la Butte-aux-Cailles, Le Petit Bain, La Dame de Canton et de nombreuses guinguettes installées côté BNF sur les quais chaque été.

De Malakoff à Vincennes

Ça bouge dans le sud parisien ! Il y en a pour tous les styles : troquets typiques, spot trendy, lieu insolite… Et tout ça, à deux pas de Paris !

Un bistrot typique : Le Terminus Château (Vincennes - métro Château de Vincennes)

Direction le château de Vincennes ! Retrouvez de nombreux bars sympathiques et pas chers où les fêtards se réunissent chaque week-end pour boire un verre : Le Terminus Château, le café La Place, ou encore le bar à bières La Tête à l’Envers… À savourer de jour comme de nuit ! Cerise sur le gâteau : une vue imprenable sur le château !

Un spot trendy : Le Bistrot le Nouveau Brooklyn (Ivry-sur-Seine - métro Mairie d'Ivry)

Le nouveau café trendy d’Ivry, le BNB, est un lieu convivial et moderne qui vous propose de boire un verre dans une ambiance décontractée. Des concerts sont également organisés certains soirs.

Un lieu insolite : Au Timbre-Poste (Malakoff - métro Porte de Vanves)

C’est dans le sud-ouest de la capitale que l’on trouve l’un des décors le plus atypique du Grand Paris ! Dans ce bar-restaurant tenu par un patron basque à l’accueil légendaire, aux murs et à la devanture remplis de vieilles enseignes, on boit notamment une sangria maison à tomber par terre… Magnifique, pas cher et convivial : que demander de plus ?

Où boire un verre au sud-est de Paris

Cap à l’ouest

Pour profiter d’une vue imprenable ou se laisser bercer sur l’eau : direction l’ouest !

Ça bouge dans le 16e : Cravan (16e – Métro : Jasmin)

Un vent nouveau souffle sur le 16e arrondissement et Cravan est l’adresse à connaître à deux pas de la Maison de la Radio. Dans un magnifique décor Art-Nouveau, classé au titre des monuments historiques, ce bar à cocktails sert des créations maison inventives et délicieuses à l’image du mythique Tunnel, un Negroni revisité à tomber.

Rendez-vous trendy de l’ouest Parisien : Rosa Bonheur à l’Ouest

Avec des adresses aux Buttes-Chaumont, au pied des Invalides, dans le bois de Vincennes ou, à l’ouest, à Asnières, les guinguettes Rosa Bonheur n’en finissent plus de s’implanter aux quatre coins de Paris. La recette reste la même : pizzas, soirées conviviales, ambiance unique… pour offrir un air de fête aux Parisiens, quelle que soit la saison !

Vue sur la skyline de la Défense au rooftop du Melia (La Défense - métro Esplanade de la Défense)

Bar à cocktail proposant une carte classique à base de tapas et des créations originales. La vue s’étend des tours de la Défense à la tour Eiffel. Paris est à vos pieds !

À voir aussi