Jeux olympiques et paralympiques : Paris se prépare !

Attendue depuis presque un siècle, la flamme olympique va à nouveau éclairer la Ville lumière. L’été 2024, les Jeux olympiques éliront domicile à Paris pour la troisième fois de leur histoire. Au menu, du sport, des sensations fortes… mais aussi une ville transformée pour accueillir en son cœur même le plus grand événement au monde.

Cette transformation, cela fait plusieurs années que la capitale y travaille. Avec la volonté de faire des Jeux un accélérateur de politiques publiques et d’initiatives, pour mieux vivre la ville, pendant et après, pour les habitants comme pour les visiteurs.

DES JEUX PLUS DURABLES ET LA RÉNOVATION DE QUARTIERS ENTIERS

La responsabilité environnementale, c’est le véritable fil rouge de cette préparation; en l’anticipant dès le départ, avec 95 % des futurs sites olympiques déjà existants ou temporaires.

C’est d’ailleurs l’une des caractéristiques les plus spectaculaires de ces Jeux : l’utilisation du cœur de ville parisien tout au long de l’événement, avec nombre d’épreuves prenant place dans les lieux les plus symboliques et les plus centraux de la ville. Du BMX Freestyle au breaking, place de la Concorde, en passant par le judo et la lutte à l'Arena Champ de Mars, sans oublier la grandiose cérémonie d’ouverture sur les bords de Seine !

De nouvelles infrastructures vont néanmoins sortir de terre, comme l’Adidas Arena - Porte de la Chapelle ou le Village olympique à Saint-Denis, tous deux pensés pour devenir des équipements pérennes, éléments centraux de futurs écoquartiers autour desquels graviteront commerces, espaces verts, nouvelle université et nouveaux logements. Elément fort de ce nouveau quartier également, le nouveau Centre aquatique olympique qui sera relié au Stade de France par une passerelle piétonne.

Les Jeux seront également l’occasion pour l’iconique Grand Palais, fermé depuis mars 2021 pour des rénovations majeures, de rouvrir au public. Sans oublier les multiples rénovations d’équipements sportifs dans tout le nord-est de Paris, la rénovation des grandes places parisiennes. C’est tout Paris qui se fait beau !

MIEUX VIVRE LA VILLE

Pour la ville et sa région, cette folle ambition ne pouvait être décorrélée de l’opportunité unique qu’elle représentait en matière de rénovation et d’optimisation de leur espace. Avec pour seul et unique objectif de mieux vivre Paris : plus libre, plus propre, plus proche. Telle pourrait être la devise du Paris d’après-JO.

Le premier axe du “vivre mieux”, c’est l’assainissement de la Seine. Ce qui passait pour un pari fou il y a encore quelques années va enfin devenir possible : à partir de 2025, Parisiens et visiteurs pourront se baigner dans le fleuve mythique, avec 23 sites de baignade créés, dont trois dans la capitale.
Faciliter l’accès à l’eau, c’est aussi continuer à rendre l’eau de Paris, dont la qualité est reconnue internationalement, accessible à tous sur l’espace public : à travers les 1 200 fontaines gratuites (dont certaines pétillantes !) ou le réseau de près de 1 000 commerçants qui permettent à tous de remplir leurs gourdes gratuitement chez eux.

Le second axe du “vivre mieux”, c’est fluidifier la circulation dans la capitale.
Par les transports en commun tout d’abord, qu’il s’agisse des 21 nouvelles stations de métro, des différentes prolongations de lignes, notamment la ligne 14 jusqu’à l’aéroport d’Orly au sud, des RER A et B qui deviendront accessibles aux personnes en situation de handicap tout comme 100 % des lignes de bus, ou, à plus long terme, du Grand Paris Express, qui reliera les principaux lieux de vie et d’activité autour de Paris et qui sera livré à horizon 2030.
Par le vélo ensuite, avec la création de plus de 60 km de pistes cyclables supplémentaires qui viendront s’ajouter aux 1 000 existantes. En outre, 3 000 Vélib’ de plus seront mis à disposition, et près de 10 000 places de vélo sécurisées seront installées.
Par le bateau enfin, avec pour perspective la mise en place d’un trafic fluvial électrique.
Concernant la circulation routière, le projet de ZTL (Zone à Trafic Limité) dans le centre de Paris visera à améliorer sensiblement la qualité de l’air. Les voies olympiques dédiées pendant l’été 2024, notamment sur le périphérique, seront réservées après les Jeux aux transports en commun, taxis et covoiturage. Ce projet s’accompagnera d’une transformation verte avec la plantation de près de 45 000 arbres d’ici 2024.

LA COMMUNAUTÉ DES PROFESSIONNELS PARISIENS AU RENDEZ-VOUS

Last but not least, à travers ces Jeux, c’est tout le secteur des professionnels du tourisme et de l’événementiel parisien qui se prépare à accueillir le monde, dans une hospitalité repensée, conforme aux meilleurs standards, le « je ne sais quoi » parisien en plus. Avant, pendant et après les Jeux, Paris est prêt !

VOIR AUSSI