Pratique

Taxe de séjour à Paris

Tout savoir sur la taxe de séjour obligatoire à Paris

La taxe de séjour à Paris est une taxe obligatoire dont le visiteur doit s'acquitter lorsqu'il séjourne dans la capitale. Découvrez toutes les informations pratiques sur cette taxe de séjour : conditions, tarifs, types d'hébergement concernés...

Pourquoi une taxe de séjour ?

© Stev Herud Stefan Lemke

La taxe de séjour est destinée au développement et à la promotion du tourisme en permettant aux communes françaises, dont Paris, de financer les dépenses liées à la fréquentation touristique ou à la protection de leurs espaces naturels. D’autres pays européens (Allemagne, Italie, Suisse, Autriche, Pays-Bas, Grèce) ont également pris la décision d’appliquer une taxe de séjour.

Qui est concerné ?

© Paris je t'aime

Tous les voyageurs séjournant dans l’un des types d’hébergements suivants ont l’obligation de régler la taxe de séjour : les palaces, les hôtels de tourisme, les résidences de tourisme, les meublés de tourisme, les chambres d’hôtes, les villages de vacances, les hébergements en plein air et les auberges de jeunesse.

En pratique

Le montant de la taxe de séjour varie de 0,65€ (pour les campings 1 et 2 étoiles) à 14,95€ (pour les palaces) par personne et par nuitée.

Ce montant doit être affiché dans l’hébergement et doit figurer sur la facture émise mais n’est pas systématiquement inclus dans le prix de la prestation. Il est donc habituel que l’hôtelier, le logeur ou le propriétaire demande au voyageur de la régler à part.

Ci-dessous, le détail du montant de la taxe de séjour à Paris par catégorie d’hébergement :

CATÉGORIES D’HÉBERGEMENT TARIFS NETS PAR PERSONNE ET PAR NUITÉE
Palaces 14,95€
Hôtels et résidences de tourisme, meublés : 5 étoiles 10,73€
Hôtels et résidences de tourisme, meublés : 4 étoiles 8,13€
Hôtels et résidences de tourisme, meublés : 3 étoiles 5,20€
Hôtels et résidences de tourisme, meublés : 2 étoiles 3,25€
Hôtels et résidences de tourisme, meublés : 1 étoile. Villages de vacances : 1, 2 et 3 étoiles. Chambres d'hôtes. Auberges collectives 2,60€
Campings : 3, 4 et 5 étoiles 1,95€
Campings : 1 et 2 étoiles 0,65€
Hébergements en attente de classement tourisme ou sans classement Taxation proportionnelle 5% du coût par personne de la nuitée HT avec plafond à 14,95€

A voir aussi