Adhérent

Devenir guide-conférencier à Paris

Présentation de l’activité de guide-conférencier et de son cadre réglementaire.

 Présentation du métier de guide-conférencier

Le guide-conférencier assure des visites commentées (conférences, animations pédagogiques) en français ou dans une langue étrangère, dans un espace ouvert ou fermé. Médiateur culturel, il conduit des visites ou des conférences à destination des publics dans les territoires et les lieux patrimoniaux dans une démarche de valorisation.

C’est un métier qui nécessite donc de grande connaissance du territoire présenté mais également des connaissances spécifiques telles que la maîtrise des techniques de communication. Disponible, pédagogue et doté d’une bonne capacité d’adaptation aux attentes des visiteurs, le guide-conférencier s’exprime avec aisance dans une ou plusieurs langues étrangères.

 Cadre réglementaire du métier de guide-conférencier

La profession de guide-conférencier est réglementée par l’article L. 221-1 du code du tourisme qui fait obligation pour la visite commentée dans les musées et monuments historiques, dans le cadre d’une prestation commercialisée par un opérateur de voyages et de séjours, d’avoir recours à des personnes qualifiées, détentrices de la carte professionnelle de guide-conférencier.

La délivrance de cette carte professionnelle est soumise aux conditions fixées par les articles R. 221-1 et suivants du code du tourisme. Elle peut être délivrée aux titulaires :

  • de la licence professionnelle de guide-conférencier ;

  • d’un diplôme national de master ayant validé les trois unités d’enseignement complémentaire prévu par l’arrêté du 9 novembre 2011 ;

  • d’un diplôme conférant le grade de master justifiant au minimum d’une expérience professionnelle d’un an cumulée au cours des cinq dernières années dans la médiation orale des patrimoines.

Les titulaires de cette carte professionnelle doivent avoir au minimum le niveau C1 du cadre européen commun de référence pour les langues dans une langue vivante étrangère, une langue régionale de France ou la langue des signes française.

À Paris, cette carte doit être demandée à la Préfecture de Paris et d’Île-de-France.

Statut du guide-conférencier

Le guide-conférencier peut exercer son activité en qualité de travailleur indépendant ou de salarié, appartenant à diverses structures (opérateurs de voyages et de séjours, offices de tourisme…).

 

En savoir plus

> Entreprises.gouv.fr / Le métier de guide-conférencier  > Fédération Nationale des Guides Interprètes et Conférenciers (FNGIC)  > Syndicat National des Guides-Conférenciers (SNGC)  > Association Nationale des Guides-Conférenciers des Villes et Pays d’Art et d’Histoire (ANCOVART)