Handicap moteur parking adapté 2
Handicap / Transports

Stationner à Paris avec un handicap

Où et comment stationner à Paris avec un handicap et, le cas échéant, comment contester une amende ?

Les places de stationnement à Paris

Dans la capitale, un certain nombre de places de stationnement sont aménagées et réservées aux véhicules utilisés par des personnes en situation de handicap.

  • Sur la voie publique : le conducteur ou passager doit posséder la Carte Mobilité Inclusion (CMI) ou la carte européenne de stationnement handicap valable dans tous les pays membres de l'Union Européenne. Ces places sont gratuites et ont une durée qui varie sur les voies mixtes de 7 jours consécutifs à 24h les voies rotatives (axes très commerçants).

Attention, pour éviter une verbalisation, la carte doit être mise en évidence à l'intérieur du véhicule, derrière le pare-brise et le ticket Handi, pris sur les horodateurs ou application

Localisation des places PMR : Géolocalisation des places de stationnement réservées à Paris, Géolocalisation des voies mixtes et des voies rotatives à Paris

  • Les parkings publics : le conducteur ou le passager doit également posséder la carte européenne de stationnement pour les personnes en situation de handicap. Vous trouvez la
    Cartographie des parkings concédés dans Paris et desParkings Saemes

Pour les visiteurs extra-européens

Pour les visiteurs extra-européens en situation de handicap ne possédant pas la carte européenne de stationnement handicap, ils pourront utiliser ces places si :

  • leur pays a un statut de membre associé à la Conférence Européenne des Ministres des Transports (CEMT, Australie, Canada, Corée du Sud, Etats-Unis, Japon, Mexique et Nouvelle-Zélande) ;
  • leur carte de stationnement fait figurer le logo "fauteuil roulant" et le nom du titulaire.

Cependant,la police n'a pas l'habitude des cartes de stationnement étrangères. Dans le cas d'une verbalisation, il suffira de contester la contravention (voir ci-dessous).

© Paris je t'aime

Contester une amende de stationnement sur un emplacement adapté

Vous avez reçu une amende suite à un stationnement sur un emplacement réservé aux personnes en situation de handicap et vous souhaitez la contester. Retrouvez toutes les étapes : preuves à fournir, rédaction et envoi de la contestation, suivi de votre demande

1. Vérification et collecte des preuves

Lorsque vous stationnez sur un emplacement réservé aux personnes en situation de handicap, vérifiez les conditons d'utilisation et assurez-vous de les respecter.

Avant de contester votre amende, il est important de vérifier la raison pour laquelle elle a été émise.

Rassemblez un maximum de preuves pour soutenir votre contestation :

  • carte de stationnement handicap ou carte d’invalidité (preuve obligatoire)
  • ticket horodateur (preuve facultative)
  • photo du véhicule stationné sur la place réservée (preuve facultative)

Vous n’avez pas à payer l’amende, pour effectuer une contestation

2. Rédaction de la contestation

La contestation de l’amende doit être effectuée dans les 45 jours suivant la date d’envoi de la contravention. Passé ce délai, aucune contestation n'est possible.

Pour se faire, vous devez déposer un recours contenant :

  • l'amende elle-même
  • le certificat d’immatriculation du véhicule
  • votre carte de stationnement handicap ou votre carte d’invalidité
  • les autres preuves facultatives dont vous disposez

Votre recours peut être :

  • déposé en ligne, sur le site officiel de l'Agence nationale de traitement automatisé des infraction - ANTAI
  • envoyé par courrier - uniquement pour les amendes établies à Paris - par lettre recommandé avec avis de réception, en complétant le formulaire joint à la contravention, à l’adresse suivante :
    Ville de Paris
    Centre de numérisation des RAPO FPS
    TSA 21232
    75621 Paris Cedex 13

3. Suivi de la contestation

Une fois votre recours déposé, vous recevez une notification ou un courrier avec la réponse accordée :

Les partenaires Paris je t'aime

A voir aussi