Classement ICCA 2022 : Paris 3e destination mondiale pour l’accueil des congrès

En 2022 Paris se trouve en 3e place du classement mondial et européen, après Vienne et Lisbonne, avec 134 congrès recensés par ICCA. Un retour sur une des trois marches du podium comme cela était le cas pour la destination depuis plus de 10 ans.

Lors du salon IMEX Francfort 2023, ICCA (International Congress and Convention Association) a révélé son classement annuel des villes de congrès.

En 2022 Paris se trouve en 3e place du classement mondial et européen, après Vienne et Lisbonne, avec 134 congrès recensés par ICCA. Un retour sur une des trois marches du podium comme cela était le cas pour la destination depuis plus de 10 ans.

Corinne Menegaux, Directrice Générale Paris je t’aime – Office de Tourisme : « Paris s’engage avant tout pour accueillir des congrès alignés avec une ville responsable et innovante. En répondant aux nouvelles attentes des professionnels et en facilitant leur parcours événementiel, nous renforçons l’attractivité de la destination tout en assurant un héritage positif pour le territoire. Ce sont ces valeurs que nous portons aux côtés de l’ensemble des professionnels parisiens avec notre Charte d’accueil des congrès. »

Paris je t’aime – Convention Bureau mène de son côté tous les ans une étude sur l’activité des congrès à Paris, qui vise à mieux comprendre l’ampleur et l’impact de l’accueil des congrès sur le territoire.

Ainsi en 2022, Paris je t’aime recensait :

  • 714 congrès, contre 331 en 2021 et 1084 en 2019
  • 741 713 participants dont 24 % d’étrangers, contre 14 % en 2021 et 32% en 2019. A ces participants physiques, on peut ajouter les 44 278 participants qui ont assisté aux congrès au format virtuel.
  • 46% de ces congrès étaient d’envergure internationale, contre 36 % en 2021 et 53% en 2019
  • 32% des congrès se sont déroulés en hybride.

En 2022 les retombées économiques des congrès à Paris et sa région ont été estimées à 1,23 milliard d’euros contre 724 millions en 2021 et 1,47 milliard en 2019.

VOIR AUSSI